Éphésiens 2.19 : "Ainsi donc, vous n'êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu."


Nouvelles

La fête du 22 août 2020

Image

Le 22 août 2020, Les Sœurs de Notre Dame de l’Eglise, fidèles à la tradition, ont fêté leur Fête de Famille. A cette occasion, cinq des Sœurs ont prononcé leurs vœux perpétuels. Il s’agit des sœurs : Florencia-Sophie N’SOUGAN, Charité de la Providence WEMENE, Faustine-Hippolyte de la Providence LERO, Kévine de la Grâce Divine ASSOGBA, Antoinette-Cécile de la Grâce AGBEZOUHLON. Cinq autres ont rendu grâce pour les 50 ans de consécration religieuse. Il s’agit des Sœurs : Cécile du Saint Esprit ZIGAH, Brigitte-Lawrenda KOFITUO, Madeleine Christine KODZOKUMA, Marie Anne AGBE-ACTCHALI, Odette de Jésus TAMAKLOE. L’Eucharistie a été présidée par son Excellence Mgr Nicodème BARRIGAH, l’Archevêque de Lomé, qui a succédé à Mgr Denis AMUZU-DZAKPAH. Compte tenu des exigences liées à la pandémie de la COVID 19, il a été entouré seulement d’une soixantaine de prêtres venus de près ou de loin et un nombre restreint de religieuses et fidèles chrétiens, parents et amis des Sœurs de cérémonie. Dans son homélie, l’Ordinaire du lieu a résumé son homélie en trois mots auxquels il a exhorté les élues du jour : l’amour, la foi et l’exemple. D’abord L’amour. Voilà la raison essentielle de la vie religieuse. Celle-ci n’a de sens qu’en rapport avec un amour total. Aucune autre raison ne saurait justifier un engagement aussi radical. Sans amour la vie religieuse risque de n’être qu’une aventure sans lendemain, une expérience plein de frustration et de désillusion. L’homme peut effectivement trouver la plénitude de son amour en Dieu ? Cet amour divin dilate le cœur humain au dimension du monde ? Car celui qui aime Dieu plus que tout reçoit de lui la grâce d’aimer les autres avec une profondeur et une intensité insoupçonnée. L’amour de Dieu ne remplace pas celui des hommes. Il le purifie, l’élève, le renforce et le transforme. Mes Sœurs, celui que vous avez rencontré un jour sur votre route, et à qui vous avez donné votre vie est un Dieu fidèle qui ne peut jamais oui jamais vous abandonner. C’est lui qui vous a destinées d’avance à être pour lui. Désormais rien ne saurait vous séparer de lui. En ce jour de votre profession perpétuelle ou de votre jubilé d’or, que de souvenirs, vous montent à l’esprit. Dieu est merveilleux ! Malgré nos doutes et nos échecs, il continue de nous manifester son amour en nous demandant simplement de lui faire confiance comme Pierre ce jour-là où après la pêche miraculeuse il a tout quitté pour le suivre. Le deuxième mot qui résume votre expérience est donc la foi. Une religieuse est une personne de foi qui mise toute sa vie sur Dieu en répondant à une vocation. Une religieuse est une personne qui accorde sa foi à Dieu, elle est également une personne digne de foi. Comme pour Pierre votre vocation a connu des moments de joie et d’exaltation où vous avez senti le Seigneur à l’œuvre accomplissant pour vous des merveilles. Voici à présent le moment, le moment tant attendu et préparé, le moment qui a fait battre votre cœur. Le moment de laisser définitivement les filets et les barques pour suivre le Christ sans espoir de revenir sur vos pas. Le troisième mot est une exhortation. Soyez des modèles, soyez des exemples. Notre monde est de plus en plus critique à l’égard des prêtres et des personnes consacrées. Nombreux sont les reproches qui nous sont faits à tort ou à raison. Précisément parce que nous sommes censés de montrer le chemin aux autres. Veillons donc sur notre conduite. Nous sommes les porteurs de Dieu, du Christ, les porteurs de Marie. Celui qui porte Dieu ne peut plus s’abaisser pour chercher par terre ses propres intérêts. Vous avez choisi de suivre le Christ, de le porter. Faites attention à tous les gestes que vous posez. Que le Seigneur fortifie votre amour et le préserve de toute compromission. Qu’il reçoive votre action de grâce en ce jour et bénisse le don que vous faites de vos personnes à l’image de notre Mère la Bienheureuse Vierge Marie. » La rédaction

Retour vers les nouvelles