Éphésiens 2.19 : "Ainsi donc, vous n'êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu."


Nouvelles

La Fête du 22 août 2019

Image

« Le Fils, Chemin qui conduit au Père, appelle tous ceux que Lui a donné le Père, à venir à sa suite, ce qui oriente leur existence. Mais à certains, précisément les personnes consacrées, Il demande un engagement total qui comporte l’abandon de toutes choses pour vivre en intimité avec Lui et Le suivre où qu’Il aille ». Oui Jésus Christ continue d’appeler et d’envoyer des messagers dans sa vie vigne, des hommes et femmes faibles et limités comme tout. Il a posé son regard d’amour il y a 50 ans, sur nos Sœurs : Catherine Agnès MOBU, Cécile Marguerite de Jésus BOKO, Odile Bernard N’DJAWO, Marie Ange de l’Immaculée FIADIGBE, Pudentienne Ancilla LIGGIE, Madeleine du Calvaire AMOUZOUVI, Pierre Robert du Christ LAWSON-BALAGBO, et 25 ans, sur nos Sœurs : Véronique Merveille WOAMENOR, Valérie de la Providence AGBOTRO, Justine Théodore GBOTCHO, Colette Joseph ADANUA, Colette Gloria SAGA, Béatrice Romaine BADAGBON, Marietta Imelda AZIABO, Jacqueline Charity TOSSENOU, Judith Pierina SEGLA. Confiantes, elles ont répondus à l’appel du Maître. Un « oui » sans hésitation, un « oui » sans retour. Aujourd’hui, elles se réjouissent pour ce don qu’est la vocation à la vie consacrée. Une initiative de Dieu, un don gratuit de la part de Dieu, qu’elles ne méritent pas. Elles ont accepté librement et joyeusement de répondre à cet appel inouï que le Maître leur a adressé comme jadis aux Apôtres. En les appelant, le Maître adresse cette parole à chacune particulièrement, « tu es importante pour Moi, Je t’aime, tu comptes pour Moi et je compte sur toi, j’ai posé Mon regard sur toi. Je te veux pour une œuvre particulière ». Voilà la source de leur joie. Une joie que rien, ni personne ne peut enlever, ni ravir. Les Sœurs sont heureuses de faire parties de ce groupe des élus, des choisis, des privilégiés de Dieu. Un choix qui nécessite en retour : « action de grâces ». Action des grâces de la part des hommes, pour ce choix sans aucun mérite de leur part ; action de grâces pour ce regard posé, pour ce clin d’œil, pour ce penchant du cœur, elles ne le méritent pas, mais Dieu dans sa bonté infinie les associe à cette belle œuvre de salut. C’est pourquoi sans regret ni remords, elles ont offert toute leur vie, toute leur existence pour la cause de l’Évangile, dans le service du Christ et de l’Église, en servant leurs frères et sœurs dans les différents services que l’obédience leur demande. De communauté en communauté, et d’œuvres en œuvres, elles manifestent la proximité du Christ ami des pauvres et des petits. Elles ont fait de leur vie cet exode continuel pour centrer leur existence sur le Christ et sur son évangile, sur la volonté de Dieu, en se dépouillant de leurs projets personnels, pour pouvoir dire avec Saint Paul : « ce n’est plus moi qui vit, mais le Christ qui vit en moi » (Ga 2, 20). Avec elles toutes, et avec leurs Sœurs cadettes qui viennent de prononcer leurs vœux premiers vœux le 20 août 2019 : Sœurs DOUTI Honorine Gracia, DOUBIDJI Bénédicte du Saint Esprit, DEAWARE Edith Théodora, ADABRA Frida Gloria, AWUNYO Marie Rosaline, Sabine GBETANOU et celles qui se sont engagées définitivement le 22 août 2019 à la suite du Christ : Sœurs Clémence VIDJA, Catherine Immaculée Espérance LANDJEKPO, Marie Edwige de l’Eucharistie TEKO, Esther de la Divine Miséricorde TCHEVI-AMEGNONAN, chantons les merveilles du Seigneur. Célébrons la bonté de notre Dieu envers ses pauvres créatures. Acclamons! Chantons ! Magnifions ! Et bénissons Dieu ! Il est digne de louanges. Il nous faut chanter des cantiques, des hymnes et des psaumes d’allégresses et de joies, sonner des trompettes, frapper des tambourins, et jouer de la musique et de belles mélodies en honneur de notre Dieu qui nous aime d’un amour infini. Leur action de grâce, comme un joli bouquet de fleurs, d’agréable odeur a été offert au Seigneur à la Messe pontificale concélébrée par son Excellence, Mgr Denis AMUZU-DZAKPAH, Archevêque de Lomé, Mgr Benoît ALOWONOU, Evêque de Kpalimé, Mr Jacques ANYILUNDA, Evêque émérite de Dapaong, entourés de centaines de prêtres, sans compter la foule immense des fidèles, le jeudi 22 août 2019 sur la paroisse Saints Pierre et Paul de Noepé. « Il est beau de rendre grâce au Seigneur, de chanter pour ton Nom, Dieu très haut, d’annoncer dès le matin ton amour, ta fidélité au long des nuits, sur la lyre à dix cordes et sur la harpe, sur un murmure de cithare. Tes œuvres me comblent de joie ; devant l’ouvrage de tes mains, je m’écrie ». (Ps 91, 2 – 4). Sœur Antoinette Cécile de la Grâce AGBEZOUHLON

Retour vers les nouvelles